Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour me contacter :

 

Mon adresse : sabrigitte@hotmail.fr

Mon livret

1-re-de couverture2
1-re-de couverture3
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 08:10

Indices donnés hier pour ma surprise du jour : du rouge et des petits pois.

 

Non, non, Odile, ce ne sont pas des petits pois et des tomates, ou bien une blague du genre "les petits pois sont rouges" (les petits poissons rouges...)

 

Il s'agit d'une petite chose confectionnée pour l'anniversaire de Patricia (http://countrydeco.over-blog.com/) qui aime le rouge... et les petits pois !

Surprise du dimanche...

Un tout petit cartable pour mettre ses petites affaires.

Il a été réalisé exactement sur le même principe que celui dont j'ai donné le tuto la semaine dernière, mais avec d'autres dimensions.

Surprise du dimanche...
Surprise du dimanche...

Et qu'a-t-elle trouvé à l'intérieur ?

Surprise du dimanche...
Surprise du dimanche...

Une chaufferette pour ses petites mimines, car Patricia a toujours froid aux mains.

La voici équipée pour nos séances de marche nordique de l'hiver prochain...

 

Le tuto du cartable se trouve ici :

 

 

Et voici les dimensions de ce bébé cartable :

 

27 x 20 cm pour la partie la plus grande (l'arrière et le rabat)

15 x 20 cm pour le devant

20 x 5 cm pour les côtés

J'ai placé mes fermoirs à 5,5 cm du bas et 4 cm de chaque extrémité latérale.

 

 

Vous pourrez trouver des fermoirs dans ma boite à friandises, en deux tailles.

Pour le cartable de Patricia, j'ai utilisé les mêmes que pour mes deux autres plus grands car je n'avais pas encore reçu ceux de petite taille.

 

Si des articles de la Boite à friandises ou des autres "Boites à...."(dont vous trouverez le descriptif dans la colonne à droite de mon article) vous intéressent, il vous suffit de me laisser un petit commentaire avec votre adresse mail et je vous recontacterai.

 

Sur ce, je vous souhaite un très bon dimanche, peut-être avec le soleil... Pour l'instant, il est présent.

Profitons-en !

 

 

Surprise du dimanche...
Partager cet article
Repost0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 13:54

Comme promis, voici le tuto du petit cartable que je vous avais montré la semaine dernière :

Mais ce n'est pas le cartable de Ghisou que vous allez voir, c'est celui que j'ai offert à mon amie Sylvie de l'Oise :

Cartable : tuto
Cartable : tuto

On ouvre ?

Cartable : tuto

Oh ! Un mignon petit porte-monnaie assorti !

Cartable : tuto

Et qu'y a-t-il dans le petit porte-monnaie ?

Cartable : tuto

Un dé de collection, rapporté du Mexique...

 

 

Cartable : tuto

Sylvie était ravie et comme j'ai fait des photos pendant la réalisation de cet ouvrage, vous allez en profiter.

 

Avant de démarrer, je voudrais préciser que les coutures ont été faites à la machine à coudre, mais c'est un ouvrage qui peut tout à fait être réalisé à la main. C'est plus long... mais que celles qui ne sont pas équipées ne se privent pas du plaisir de se confectionner un joli cartable.

 

J'ai utilisé deux tissus différents, du biais, du molleton thermocollant (mais ce n'est pas obligatoire qu'il soit thermocollant) et un jeu de deux fermoirs.

 

En outils, vous aurez besoin d'un poinçon, ou quelque chose de pointu pour traverser vos épaisseurs de tissu pour fixer les fermoirs et d'une cuillère (à soupe ou à café, comme vous voudrez !)

 

Pour commencer, j'ai découpé deux rectangles de tissu fleuri, de 42 cm x 30 cm. On va les appeler Fleuri A et Fleuri B.

Avec un verre, j'ai tracé un arrondi dans chaque angle, pour obtenir ce résultat :

Cartable : tuto

J'ai découpé et appliqué du molleton thermocollant sur une des faces (A). Comme le molleton ne "thermocollait" pas tellement, je l'ai surfilé, c'est à dire que j'ai assemblé une des faces au molleton avec un point zig zag.

 

Cartable : tuto
Cartable : tuto

J'ai ensuite découpé 4 rectangles de tissu fleuri, de 35 cm x 7cm.

Je les ai assemblés deux par deux, pour avoir deux bandes d'environ 75 cm x 7 cm.

 

J'ai molletonné une de ces bandes de la même manière que précédemment, en surfilant le tour.

Cartable : tuto

Et j'ai assemblé ces deux bandes l'une à l'autre, envers sur envers, en surfilant tout autour.

Dans le même tissu, j'ai découpé un rectangle de 30 cm X 21 cm, que l'on va appeler Face C

Dans le tissu mauve, j'ai également découpé un rectangle de 30 X 21 cm qui sera la face D.

 

Je les ai tous les deux arrondis avec un verre uniquement en bas, et j'ai molletonné le morceau mauve (face D) comme précédemment, en surfilant.

Cartable : tuto

Vous me suivez, jusque là ?

 

Bon, on continue.

 

On va préparer l'anse, qui sera constituée d'un rectangle de tissu mauve de 25 cm par 12 cm.

Vous allez faire un petit ourlet à chaque extrémité.

Cartable : tuto

Puis vous pliez votre tissu en deux dans le sens de la longueur et marquez la pliure avec le fer à repasser. Cela vous permettra de replier une nouvelle fois afin d'avoir 4 épaisseurs que vous allez coudre comme ci-dessous.

Cartable : tuto
Cartable : tuto

Vous allez reprendre la première face fleurie que vous avez molletonnée (Face A), et vous allez fixer votre anse, à 16 cm du bas et à 6 cm du bord, de chaque côté.

Cartable : tuto
Cartable : tuto

Vous reprenez votre face B et vous allez l'assembler à la face A équipée de son anse, envers sur envers, en surfilant.

Cartable : tuto

Puis vous prenez la Face D (mauve molletonnée) et votre cuillère. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire une pause thé et vous aurez aussi besoin d'une tasse... Mais là, c'est pour travailler que l'on aura besoin de la cuillère.

Car vous allez poser la première partie de vos fermoirs.

Cartable : tuto

Vous allez poser la partie inférieure du fermoir à 7 cm du bas et à 7 cm du bord sur la droite.

 

Il faut percer le tissu et le molleton pour que les piquots traversent. Sur cette partie, le poinçon peut également vous aider.

Vous aurez besoin de votre cuillère pour retourner les petits ergots sur l'envers.

 

Cartable : tuto

Ci-dessous, l'endroit et l'envers de la Face D.

Cartable : tuto
Cartable : tuto

Pour vous aider à comprendre, vous pouvez aller voir le tuto de pose de fermoir de cartable ici :

ou là :

Il existe beaucoup de tutos sur le net. Ce ne sont que deux exemples...

 

 

Nous allons maintenant poser les côtés et le fond. Nous reprenons la bande molletonnée de 75 x 7 cm que l'on va assembler à nos faces A/B désormais réunies. Cette grande bande va constituer à la fois le fond et les côtés.

 

Pour vous aider, vous allez marquer le milieu du bas de la face A et l'ajuster avec une épingle au niveau de la couture d'assemblage de votre bande (vous vous souvenez ? Vos deux rectangles que vous avez unis l'un à l'autre au début).

 

Cartable : tuto

Vous épinglez et les assemblez envers contre envers en surfilant.

 

Il faudra certainement égaliser le haut de vos côtés car avec un total de 75 cm, j'ai prévu large (mais il vaut mieux ça que le contraire). Tout dépend de la largeur de la courbe de votre arrondi.

 

Et quand vous avez assemblé vos côtés à la face A/B, vous assemblez, de la même manière le devant (la face D/E).

Cartable : tuto

Votre ouvrage ressemble à un cartable, non ? Sauf que toutes les coutures sont à l'extérieur.

On va les masquer avec notre biais, en commençant par le tour de la face mauve (où vous avez placé la première partie de vos fermoirs).

 

Cartable : tuto
Cartable : tuto

De plus près, dans le sens de la pose.

Cartable : tuto

Le biais se pose en deux fois.

Vous avez de nombreuses démonstrations sur Youtube.

Personnellement, je pose mon biais intégralement à la main.

 

Quand vous avez terminé, il faut poser la deuxième partie de votre fermoir.

Et là, j'avoue que je n'ai pas fait les finitions comme je l'aurais aimé. En effet, j'aurais voulu faire de petites languettes comme vous avez pu en voir sur les tutos de pose que je vous ai indiqués plus haut.

Mais les épaisseurs successives de tissu, biais et molleton m'en ont empêchée. Trop épais... Dommage parce que c'est bien pratique, ces languettes...

 

J'ai donc utilisé mon poinçon pour faire mes trous-trous et posé les fermoirs directement sur le biais, juste en face de l'autre partie du fermoir, sur la face mauve.

Cartable : tuto
Cartable : tuto
Cartable : tuto

Et on ressort la cuillère pour les petits ergots...

Cartable : tuto

Et voilà... c'est fini !

Cartable : tuto

Je ne suis pas absolument satisfaite de ce tuto car je me rends compte que ça parait très compliqué en l'expliquant, alors que le principe est relativement simple.

J'espère que vous avez compris tout de même, et que vous aurez envie de réaliser ce petit cartable...

 

Je vous rappelle que si vous en avez besoin, vous trouverez des fermoirs de cartable dans ma Boite à Friandises, ici :

 

Sur ce, je vous souhaite un très bon dimanche.

Cartable : tuto
Partager cet article
Repost0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 11:12

J'ai le plaisir de vous présenter Juliette et Charlotte, que je me suis bien amusée à confectionner :

Joli duo pour la surprise du dimanche

Avec deux petits morceaux de tissu, un peu de laine, un soupçon de dentelle, petits rubans et un nuage de rembourrage, voici les mignonnes - qui ont avalé beaucoup de riz pour remplir leur ventrou - prêtes pour le défilé...

Joli duo pour la surprise du dimanche
Joli duo pour la surprise du dimanche
Joli duo pour la surprise du dimanche
Joli duo pour la surprise du dimanche

Leur réalisation est un jeu d'enfant.

Vous retrouverez le tuto en vidéo ici :

Les voici installées près des premières primevères de mon jardin...

Joli duo pour la surprise du dimanche

Bon dimanche à toutes et... amusez-vous bien !

Partager cet article
Repost0
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 09:00

Hier, la journée a passé trop vite et je n'ai même pas eu le temps de faire mon article quotidien !

Je n'ai donc pas pu vous informer qu'aujourd'hui, nous allons assister au départ du fabuleux voyage d'un petit lapin...

 

C'est bien sûr le tuto du lustre montgolfière que j'ai confectionné pour le petit Lilian que je vais vous présenter.

 

Au départ, les fournitures :

 

un lustre en papier (Conforama à moins de 3 €)

des rubans

un panier pour la nacelle

et un passager...

 

Cela parait facile à réunir et j'avoue que c'est ce qui m'a pris le plus de temps car je ne trouvais pas de panier ni de nounours à la taille et/ou la couleur que je voulais.

 

J'avais trouvé un petit panier... trop grand...

Un koala... trop petit

Un panier rond... pas de la bonne couleur !

 

Voyage en ballon d'un petit lapin

Le panier rond m'a finalement semblé le plus adapté et je l'ai peint en blanc !

Je l'ai trouvé chez IKEA, sous forme d'un lot de 3 paniers avec couvercle, qui s'emboitent les uns dans les autres. Pour la nacelle, j'ai choisi la taille moyenne. Je trouverai bien une utilisation aux autres.

Pour la peinture, j'ai pris une peinture acrylique classique que l'on utilise pour les petits ouvrages de bricolage.

 

Après avoir peint mon panier et l'avoir mis à sécher (assez long, car le rotin "gobe" énormément), j'ai attaqué la pose des rubans.

 

Attention, ne faites pas comme moi :

Je n'avais pas fait attention au fait que la structure interne du lustre est montée "en escargot"... Il ne faut pas la suivre pour fixer les rubans, sinon, quand vous aurez fait tout le tour,vous aurez 3 cm d'écart entre le premier et le dernier...

Il faut simplement mesurer par rapport au bas du lustre.

 

J'ai collé avec ma "colle à tout faire" (Colle à bois Carrefour). Pas de tout repos car avec le ruban satiné, il y a intérêt à attendre le séchage de chaque point de colle en le maintenant, sinon, tout dégringole...

Voyage en ballon d'un petit lapin

Après, on fait de beaux noeuds - en vichy ici - et on les colle de la même manière... avec beaucoup de patience...

Voyage en ballon d'un petit lapin

Après, j'ai fixé les rubans pour accrocher la nacelle...

J'ai cousu délicatement les rubans au lustre avec une aiguille très très fine afin de ne pas déchirer le papier. Il faut que ce soit fait délicatement, mais suffisamment solide pour soutenir le poids du panier et de son passager...

Voyage en ballon d'un petit lapin
Voyage en ballon d'un petit lapin

Oui, oui, je me dépêche !

 

En voilà un qui est bien pressé de s'envoler, il s'est déjà installé...

Voyage en ballon d'un petit lapin

Mais il ne faut pas se précipiter, parce qu'un accident de montgolfière est vite arrivé !

Voyage en ballon d'un petit lapin
Voyage en ballon d'un petit lapin

Tu vois ce qui arrive, quand on veut aller trop vite ?

 

Et surtout quand on n'a que deux mains pour tenir le lustre qui se balance et fixer les rubans de manière régulière pour que la nacelle soit d'aplomb...

Voyage en ballon d'un petit lapin

Et là, j'ai encore maudit les escagots... Parce que la nacelle aussi est tissée en escargot...

 

Donc même en mesurant de manière précise, elle est de travers même à plat : il y a un côté plus haut que l'autre... Grrrr...

 

 

Voyage en ballon d'un petit lapin

Moi qui avais bien mesuré mes rubans pour qu'ils soient tous de la même dimension, il a fallu tricher pour que Monsieur Lapin n'attrape pas le mal de l'air...

 

J'ai ensuite collé ma garniture en frou-frou (renforcée par la suite par un point de couture)

Voyage en ballon d'un petit lapin

J'ai mis un petit noeud assorti à l'oreille de Monsieur Lapin pour qu'il soit tout beau...

Voyage en ballon d'un petit lapin

J'ai préparé 4 petits sacs de "lest" que j'ai cousus tout autour de la nacelle...

Monsieur Frimousse m'a dit qu'il n'avait jamais vu de lest en ouate...

Je lui ai répondu que c'était normal parce qu'il n'avait jamais vu de lapin en montgolfière...

 

Quelques réajustements à la fin pour le grand départ...

Voyage en ballon d'un petit lapin

Et voilà Monsieur Lapin prêt à visiter la Savoie la semaine prochaine...

Voyage en ballon d'un petit lapin

Je précise tout de même que son premier vrai voyage sera... en voiture !

On n'est jamais trop prudent...

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 07:30

Il y a quelques jours, c'était l'anniversaire de Monique, la présidente de notre Association Chas Long sur Fil.

 

Monique collectionne les chouettes alors après avoir vu ce type de pochette au détour d'une promenade sur Pinterest, je me suis dit que c'était tout à fait pour elle :

Une chouette surprise : une pochouette !

Et j'y ai joint une minuscule chouette en porcelaine :

Une chouette surprise : une pochouette !

La voici ouverte :

Une chouette surprise : une pochouette !

Pour la réalisation, rien de plus simple.

 

Je me suis fait un petit gabarit en papier.

L'ensemble fait, au plus large et au plus haut, 18 cm.

 

 

Une chouette surprise : une pochouette !

J'ai découpé, dans mon tissu fleuri deux formes identiques à ce gabarit.

 

J'ai molletonné l'une des formes avec du molleton thermocollant, puis j'ai assemblé les deux faces endroit contre endroit en laissant une petite ouverture pour les retourner sur l'endroit.

 

Et j'ai refermé l'ouverture à petits points invisibles.

 

 

Une chouette surprise : une pochouette !

J'ai ensuite découpé deux formes identiques à la base de mon gabarit, l'une dans mon tissu à fleurs et l'autre dans du tissu vert :

Une chouette surprise : une pochouette !

J'ai également molletonné un côté et procédé comme pour la base de l'ouvrage. Mais avant de refermer le tout, j'ai installé les yeux :

sur deux cercles de tissu blanc molletonné pour donner un peu de relief, j'ai cousu au point  de feston deux cercles de tissu vert clair.

J'ai posé l'ensemble au point de feston sur le devant de la pochette.

Une chouette surprise : une pochouette !

Pour les finitions, assemblage des deux parties à petits points invisibles, couture d'une pression pour la fermeture.

 

Le bec est un petit triangle de feutrine orange simplement collé.

Les pupilles des yeux sont des demi-perles de 1 cm noires qui ont également été collées.

(Disponibles dans la boite à friandises : http://www.leschroniquesdefrimousse.com/pages/LA_BOITE_A_FRIANDISES-6803146.html)

Une chouette surprise : une pochouette !
Une chouette surprise : une pochouette !

Et voilà Mademoiselle Chouette, dont on peut changer le regard en posant les yeux de manière différente... J'aurais dû prendre des photos avant collage car c'était bien rigolo de la voir loucher ou regarder sur le côté...

 

Elle peut abriter une paire de lunettes ou toute autre chose...

 

Chouette chouette, non ?

 

Bon dimanche !

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 08:06

La suprise d'aujourd'hui sera, comme annoncé hier, le cadeau d'anniversaire de Momo : une petite pochette avec un peu de broderie traditionnelle et de patch appliqué, qui est allé rejoindre la boite en feutrine et quelques spécialités locales...

Une pochette pour Momo !
Une pochette pour Momo !
Une pochette pour Momo !
Une pochette pour Momo !

Pour la réalisation de cette pochette, j'ai procédé comme pour celle ci-dessous, sauf que j'ai ajouté un petit morceau de tissu pour figurer la toiture. Autrement, c'est exactement le même principe...

J'ai coupé un morceau de tissu rose que j'ai plié en deux

Une pochette pour Momo !

J'ai fait des essais de dimensions avec un petit gabarit en papier pour la porte et un rectangle de tissu à carreaux pour le toit, afin d'avoir une idée de l'endroit où j'allais installer mes motifs.

 

J'ai ensuite posé ma porte au point de feston.

Une pochette pour Momo !
Une pochette pour Momo !

J'ai installé la fenêtre, l'arbre, le rosier, brodé mes fleurs et posé les charms.

 

Il n'y a pas de modèle : j'ai fait au gré de mes envies et de mon inspiration.

Une pochette pour Momo !

Sur l'autre côté en vis-à-vis, j'ai appliqué un coeur au point de feston.

Une pochette pour Momo !

J'ai assemblé mon rectangle de tissu à carreaux au reste de la structure

et je les retaillé en biais sur les côtés pour que ça ressemble à une toiture.

 

Après avoir soigneusement repassé cette partie, je m'en suis servie comme gabarit pour couper un morceau de tissu identique pour la doublure.

Une pochette pour Momo !

J'ai molletonné ma partie brodée avec du molleton thermocollant.

 

Avant l'étape suivante, j'ai posé mon galon à la main, sauf le galon du devant que j'ai posé une fois l'ouvrage terminé.

 

 

 

 

 

 

Une pochette pour Momo !

Puis j'ai assemblé mes deux parties de tissu endroit contre endroit, en laissant, comme vous pouvez le voir, une ouverture d'une dizaine de centimètres sur le côté, afin de pouvoir retourner l'ouvrage sur l'endroit.

Une pochette pour Momo !
Une pochette pour Momo !

Ensuite, comme pour le modèle de ma pochette kokeshi, je viens de m'en rendre compte, je n'ai pas fait LA photo intermédiaire ! Grrrr...

Mais je suis sûre que si vous en arrivez là, vous trouverez immédiatement ce qu'il convient de faire : J'ai replié l'ouvrage en trois et cousu la base de la pochette à petits points invisibles sur les deux côtés, avant de mettre deux boutons pressions pour la fermeture...

 

Vous remarquerez qu'entre temps, les pommes ont eu le temps de murir dans l'arbre...

Une pochette pour Momo !

Et le petit charm qui fait toute la différence...

Une pochette pour Momo !

Et voilà...

Une pochette pour Momo !
Partager cet article
Repost0
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 07:30

Comme promis, la surprise d'aujourd'hui est consacrée au cadeau d'anniversaire que j'ai offert à ma croixpinette Patricia (affectueusement surnommée Pascatricia, et qui a un très joli blog que vous pouvez visiter à cette adresse : http://countrydeco.over-blog.com/) :

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

J'ai eu envie de mettre en application mes connaissances toutes récentes en patch, pour une pochette qui m'avait beaucoup plu sur ce très beau blog espagnol : http://momentosdecostura.blogspot.com.es/2014/09/este-mes-el-dia-28-hace-dos-anos-que.html

 

Pour la pochette, voici comment j'ai procédé.

Si vous êtes comme moi et que certains montages ne sont pas intuitifs, prenez une feuille de papier en gabarit. Cela vous évitera des erreurs.

 

J'ai donc découpé deux morceaux de papier de 26 cm x 21 cm, que j'ai assemblés avec du scotch.

Puis j'ai tracé des lignes sur trois côtés à 2,5 cm du bord. J'ai pu ainsi me rendre compte de la dimension finale de ma pochette, en tenant compte des plis pour l'épaisseur.

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

Cela m'a également été très utile pour calculer les emplacements de mes motifs.

 

J'ai découpé deux morceaux de lin de la même dimension et ai tracé, à main levée, un motif que j'ai brodé au point de tige.

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

J'ai préparé des petits hexagones de 1,5 cm de côté pour la face avant et 2 cm de côté pour l'arrière.

Je les ai assemblés en "Jardin de Grand-mère". L'explication de cette technique est très bien expliquée ici :

Voici ma fleur pour l'arrière de l'ouvrage.

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

Je l'ai ensuite posé à petits points cachés sur mon tissu, et ai procédé de même sur l'autre morceau pour les plus petits hexagones destinés à l'avant de la pochette.

 

C'est là qu'intervient l'utilité du traçage préalable des traits afin d'avoir des motifs équilibrés.

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

J'ai ensuite posé un morceau de molleton thermocollant (heu... qui ne collait pas vraiment, mais ce n'est pas grave du tout...) sur l'envers de mes deux parties, puis j'ai brodé des petits points tout autour de mes structures en patch

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

J'ai ensuite posé quelques points de noeud sur mon branchage et installé mes petits papillons...

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

Le tuto des papillons se trouve ici :

 

http://momentosdecostura.blogspot.com.es/2015/01/tutorial-mariposas-de-tela.html

 

Ne me demandez pas une traduction : je ne connais absolument pas l'espagnol... Mais les photos parlent d'elles-mêmes...

 

J'ai juste modifié la dimension de mes rectangles pour les plus petits : 6 x 5 cm et 6 x 4 cm.

 

Voici nos deux panneaux prêts au montage final.

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

Pour me faire la main, j'ai commencé par la doublure.

 

Deux rectangles de tissu imprimé de la même dimension, sur lesquels j'ai tracé mes traits.

 

Après les avoir assemblés par une couture endroit sur endroit sur trois côtés,  j'ai découpé les petits carrés résultant de l'intersection des lignes  :

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

On aplatit ensuite les coutures l'une contre l'autre et on refait une petite couture.

Difficile à photographier... On voit mieux la séquence "aplatissage" sur les parties brodées. Car bien sûr, il faut procéder aux mêmes opérations avec les autres morceaux...

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

On enfile la doublure dans la partie extérieure, et on prépare la petite accroche, en découpant un rectangle de 12 cm x 5 cm, qui sera plié en deux, à nouveau en deux et piqué tout le long, puis replié...

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire

Il ne reste plus qu'à l'installer avant de faire une petite couture à petits points pour assembler l'endroit et sa doublure...

Un joli bouton et le tour est joué...

Madame Pascatricia a eu l'air contente... lol !

 

 

Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Surprise du dimanche : Joyeux anniversaire
Partager cet article
Repost0
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 08:24

Ah ah... j'ai vu, dans vos commentaires d'hier, que mon indice avait fait tilt pour plusieurs d'entre vous...

 

Ma surprise du jour est le cadeau d'anniversaire que j'ai offert à Valérie, croixpinette anciennement châlonnaise, partie maintenant dans le Doubs.

 

 

 

 

Rien de sert de courir...

Toujours un peu en retard pour mes cadeaux d'anniversaire, mais là, c'est normal, la demoiselle a pris son temps...

 

Outre quelques spécialités locales :

Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...

Tons à dominante mauve, la couleur préférée de Valérie pour cette petite tortue pochon qui m'a donné quelques suées, et m'a permis de découvrir la technique du patchwork que je ne connaissais pas du tout.

Mais... j'ai fait du patchwork "à la sauce Frimousse"...

 

Comme l'ouvrage était expérimental pour moi, je n'ai pas pris beaucoup de photos au début car je ne savais pas trop où j'allais : j'avais vu de tels pochons sur Pinterest, mais aucun tuto.

J'ai improvisé, mais si je dois en faire une autre je m'y prendrai autrement.

 

J'ai commencé par découper des formes géométriques en cartonnette me permettant d'obtenir ceci :

Rien de sert de courir...

 

Après avoir découpé mes petits morceaux de tissu, je les ai assemblés en suivant cette petite vidéo des Editions de Saxe très bien expliquée :

Dans un premier temps, cela ressemblait à un rectangle (c'est là que je regrette de ne pas avoir fait de photos...) que j'ai refermé pour former une sorte de tube.

Ensuite, je me suis vraiment compliqué la vie !

Je vous explique comment j'ai fait, et ensuite, comment il aurait été plus facile de faire :

Pour la doublure, j'ai découpé un morceau de tissu de la taille du rectangle ayant précédemment formé le tube, en ajoutant deux centimètres.

Je l'ai coupé en deux et ai posé du molleton thermocollant sur l'envers, en laissant 1/2 cm sur les côtés et 1 cm en haut non recouverts (pour éviter les surépaisseurs lors de l'assemblage).

 

 

Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...

J'ai assemblé mes deux parties en repliant le haut pour former la future coulisse pour les liens de fermeture.

Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...

A petits points, j'ai cousu le petit ourlet.

 

On vérifie ? ça va ? alors on coud sur la partie précédente. En faisant attention à bien avoir nos petites ouvertures sur les côtés en haut pour faire passer les liens coulissants.

Rien de sert de courir...

Il aurait été beaucoup plus simple de découper un rectangle de tissu et de le coudre en le repliant pour en faire un tube à incorporer dans la structure en patch. Pour l'assemblage des deux, il suffisant ensuite de coudre deux petites bandes de biais à cheval sur la partie intérieure et la partie extérieure...

Pourquoi deux bandes ? En les posant l'une à côté de l'autre, on a ainsi les deux petites ouvertures pour les liens coulissants...

 

Quand j'ai réfléchi à cette solution plus simple, j'avais quasiment terminé, alors... j'ai continué !

 

J'ai posé le fond intérieur : un cercle de tissu molletonné.

 

Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...

J'ai ensuite préparé les papattes et la queue : deux formes en tissu pour chaque élément, que j'ai molletonnées et assemblées pour les poser sur le fond de la structure :

Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...

Pour la pose de la tête, l'exercice a été plus périlleux car il a fallu découdre une partie du patch pour la glisser entre deux formes géométriques.

Mais je pense qu'il vaut mieux le faire à ce moment là que plus tôt, car cela me semble plus facile, la base étant déjà fixée.

 

Voilà la pauvre bête en pièces détachées...

Rien de sert de courir...

Assemblage terminé... on passe les liens coulissants, on met de jolies perles au bout et voici la demoiselle prête à aller gambader...

 

Elle m'a donné un peu de fil à retordre, mais m'a permis d'approcher les techniques du patch, même si les puristes ont certainement remarqué que je n'avais pas quilté.

 

Demoiselle Tortue est partie chez Valérie, accompagnée du petit lapin marque-page que vous avez découvert la semaine dernière... Et... le croirez-vous ? Ils sont arrivés en même temps !

 

 

Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...
Rien de sert de courir...
Partager cet article
Repost0
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 08:28

Oh oh ! Mais le mot surprise est au pluriel ? Hé oui ! Alors on commence par laquelle ?

 

Allez, je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, suite au tirage au sort promis de la gagnante d'une petite surprise pour fêter mon anni-blog.

 

J'ai fait les choses dans les règles de l'art :

 

Surprises du dimanche

Entre les 230 commentaires à la suite de mon blog et la trentaine arrivée dans mes deux messageries, ce sont plus de 260 petites vignettes que j'ai déposées dans ce plateau et c'est la main plus ou moins innocente de Monsieur Frimousse qui a oeuvré...

 

Et... tout est au pluriel, aujourd'hui, puisqu'il n'y aura pas UNE gagnante, mais CINQ !

Surprises du dimanche

J'invite donc

La Cigale Papivore

Christine 90

Michouette

Chantal 45

et Fabienne 971

à me faire parvenir leur adresse postale...

 

Merci à elles, mais aussi à toutes les autres, de s'être prêtées au jeu et m'avoir inondée d'aussi gentils commentaires.

Passons maintenant à nos autres petites surprises.

Lors de la journée de rencontre de brodeuses de mars, la croixpinette Isabelle m'avait offert ce joli marque-page dont je me sers tous les jours :

Surprises du dimanche

Alors je me suis amusée à en confectionner d'autres :

 

Un minou...

Surprises du dimanche

Un lapin et sa carotte :

Surprises du dimanche

Et pour les gourmandes, un petit cupcake sans calories...

Surprises du dimanche

 

Assemblage recto verso au point de feston, mais ils peuvent tout aussi bien simplement être collés l'un à l'autre.

Et voici des petits cadeaux vite confectionnés, avec les chutes de feutrine que vous n'allez pas manquer d'avoir avec tout le feutrinage que je vous propose en ce moment !

Surprises du dimanche

Bon dimanche...

Partager cet article
Repost0
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 08:35

Rappelez vous :

 

Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin

C'était ici :

Vous avez eu la première partie des tutos ici :

Voici la suite des explications pour les trois derniers petits accessoires.

 

Pour commencer le petit étui à cartonnettes :

Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin

Dans ma feutrine blanche, j'ai découpé deux fois la forme dentelée, que j'ai brodée au gré de mon inspiration sur l'une des parties.

Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin

J'ai ensuite découpé des petits rectangles dentelés de différentes couleurs, que j'ai festonnés sur la partie haute.

Le feston sur cette partie haute n'est pas indispensable. C'est juste pour l'esthétique.

J'ai fixé les premiers (en rose sur la photo ci-dessous) sur mon fond blanc non brodé,  pour faire mes deux pemières pochettes intérieures.

J'ai procédé de manière identiques pour les deux autres séries de 2 (blanches et bordeaux), en les superposant, et en ajoutant une petite broderie sur les deux dernières pochettes (bordeaux).

 

Sac de Sylvie - Suite et fin

On assemble les deux grandes parties blanches (celle brodée et celle suportant les pochettes) l'une à l'autre grâce au point de feston, sans oublier de mettre un petit ruban de chaque côté pour la fermeture...

Sac de Sylvie - Suite et fin

Et voilà...

Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin

Pour l'étui à ruban, c'est encore plus simple :

 

Sac de Sylvie - Suite et fin

Il suffit de découper deux cercles de feutrine à la dimension de votre mètre ruban. Vous les brodez et les festonnez.

Ensuite, vous découpez une petite bande aux dimensions de votre mètre en longueur et en hauteur, que vous festonnez également.

Ensuite assemblage au point de feston, tout simplement...

Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin

Passons maintenant à la minuscule pochette (mon petit accessoire préféré )

Sac de Sylvie - Suite et fin

Je me suis servie du modèle trouvé ici :

Pour obtenir la dimension qui me convenait, j'ai agrandi mon écran à 150 % et j'ai décalqué la forme sur mon écran... J'obtiens ainsi un petit objet de 5 cm sur 8 cm environ. Vous pouvez vous amuser à changer l'agrandissement et vous aurez la taille que vous voulez !

 

J'ai ensuite découpé deux fois la partie la plus grande et j'ai brodé l'une d'elles sur le petit rabat.

Ces deux parties ont été festonnées, et assemblées l'une à l'autre toujours au point de feston

Pourquoi ai-je utilisé deux parties ? Pour cacher l'envers de la broderie sur le rabat lorsque l'on ouvre la bourse. Si vous vous contentez de poser un petit charm dessus par exemple, il ne sera pas nécessaire d'avoir deux parties à assembler...

 

Les deux autres petits morceaux ont été découpés en un seul exemplaire, festonnés et assemblés au reste de la structure...

 

 

Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin
Sac de Sylvie - Suite et fin

Pour que ce soit plus joli, j'ai pincé le haut de la pochette pour faire comme un petit pli.

Sac de Sylvie - Suite et fin

Ensuite, une petite pression pour fermer, et voilà...

Sac de Sylvie - Suite et fin

Miam ! Qu'est-ce qu'on peut s'amuser, avec la feutrine !

 

Je vous rappelle que vous pouvez acquérir le petit kit épingles Panier de roses au prix de 6 €

Sac de Sylvie - Suite et fin

Descriptif et  autres friandises ici :

Vous pouvez me contacter par un commentaire ou cette adresse : sabrigitte@hotmail.fr

 

Bon dimanche à toutes !

 

Partager cet article
Repost0